Le fasting ou Jeune Intermittent est un type d’alimentation à la mode depuis quelques temps. Il s’agit de s’alimenter uniquement sur certaines périodes de la journée par exemple. Il me semble important d’éclaircir quelques points, et de vous donner mon avis de médecin sur le jeune intermittent.

Le fasting ou jeûne intermittent, une habitude healthy

JI

Définition du Jeûne Intermittent

Pour faire simple, le jeûne intermittent, consiste à alterner des périodes de jeûne alimentaire et des périodes de prise alimentaire sur une durée de 24 heures.

Le jeune intermittent le plus couramment pratiqué est le 16/8, c’est-à-dire une période de jeûne de 16 heures suivis d’une période de prise alimentaire de huit heures, et ce, sur une journée.

Pour vous donner un exemple concret :

  • si votre dernier repas du soir a lieu à 20 heures, le repas suivant aura lieu à midi le lendemain.

Il y a de nombreuses variantes, cependant je m’attacherai ici à vous parler plutôt du jeûne intermittent sur une période de 24 heures puisque c’est celui-ci qui a été le plus étudié (études scientifiques dont vous trouverez quelques liens en dessous de l’article.)

Il y a une variante qui me paraît intéressante, elle consiste à prendre un petit déjeuner et un déjeuner normal et à se passer de dîner.

 

Le fasting en pratique

Vous l’aurez compris le plus difficile va être d’apprendre à vous passer du petit déjeuner surtout si c’est un repas auquel vous tenez.

Rassurez vous, après quelques temps d’adaptation, vous ne vous rappellerez même pas comment vous faisiez avant.
Un des gros avantages de vous passer de ce petit déjeuner, c’est de vous passer d’un repas qui est particulièrement déséquilibré chez la plupart d’entre nous, très riche en sucres rapides et en graisses saturées, comme nous incite à le composer l’industrie agroalimentaire moderne.

Pour d’autres, il s’agira de faire un dîner plus tôt que prévu est particulièrement léger, et ce sera le gage de passer une excellente nuit de sommeil réparateur.
À vous de voir, et surtout de trouver ce qui vous convient le mieux, car un des avantages de ce jeûne est de réapprendre à écouter son corps et ses besoins, certains viendront même à bout de troubles du comportement alimentaire grâce à lui car les envies de sucre et les compulsions ont de grandes chances d’aller voir ailleurs ….

jeune intermittent

 

Différentes variantes du Jeune Intermittent

Les variantes de jeûne intermittent ou fasting sont nombreuses :

  • il peut s’agir du 16/8,
  • du jeune guerrier ou warrior diet
  • du 5/2 etc.

Cela dépend  de la durée des phases de jeûne et de prise alimentaire, ou de la durée sur laquelle est comptabilisé le jeûne : sur une journée sur une semaine.
Par exemple on parle de 5/2, pour des jeûnes de deux jours de jeûne pratiqué chaque semaine suivie de cinq jours de prise alimentaire normale.

La plupart du temps les articles consacrés au fasting parlent du 16/8.

 

Quels Bienfaits en attendre

 

Cela est bien intéressant, mais qu’en est-il de ses bienfaits supposés et/ou réels?

Car c’est bien pour cela ainsi que pour le confort de vie qu’il peut vous apporter que je tiens à vous présenter ce type d’alimentation.

Fasting et Perte de Poids

  • La plupart des gens qui l’emploie, ont commencé pour perdre du poids.
  • Vous allez naturellement compenser vos écarts sans grand effort et surtout sans sentiment de frustration.
    En effet il s’agit d’une façon efficace, rapide et peu contraignante de perdre du poids sans faire trop d’efforts, et en continuant à manger tout ce que vous aimez.
  • La modification de ce rythme circadien va provoquer différents effets :
    • vous allez sécréter moins d’insuline, qui ont le sait est une hormone anabolisante et qui a tendance à faire grossir,
    • l’augmentation de l’hormone de croissance provoquée par le jeûne intermittent est une des raisons qui fait que l’on associe ce régime à une prise de masse musculaire et de réduction de la masse graisseuse.
    • le métabolisme énergétique de votre corps va être accéléré contrairement aux idées reçues que l’on pourrait en avoir, en conséquence vous l’aurez compris vous aller perdre du poids.
      La plupart des personnes perdent jusqu’à 1 kg de poids dès la première semaine, pour aller jusqu’à une perte totale pouvant atteindre 30 % du poids lorsqu’on est en excès pondéral.
      Ce qui est intéressant c’est que c’est principalement la masse grasse que vous allez perdre.
    • Nous avons parlé d’insuline vous comprendrez donc que le risque de diabète est diminué, la résistance à l’insuline se trouve diminuée et si vous êtes déjà diabétique votre équilibre glycémique sera très probablement amélioré.
    • La pratique de ce jeune booste vos mitochondries, ce qui a pour effet une bien meilleure réponse au stress oxydatif et une meilleure dégradation des radicaux libres.

Rôle anti-Cancer du Jeune Intermittent

    • La principale vertu de ce jeune hormis celle de perte de poids et ses propriétés supposées anticancéreuses. En effet lorsque l’organisme n’est plus occupé à gérer la digestion (La digestion est un mécanisme particulièrement énergivore) il peut enfin se consacrer à la détox ainsi qu’à l’élimination des cellules malades ou en passe de le devenir.
    • Il s’ensuit donc une diminution de la prolifération des cellules précancéreuses voire une élimination de celles-ci. Cet effet semble être optimal dès 16 h de jeûne. Il faut savoir que les cellules malades ont encore plus besoin que les cellules saines de glucose, et la privation en glucose pour ces cellules leur est particulièrement délétère, elle les pousse à l’apoptose c’est-à-dire à la mort.

Système Nerveux, Dépression, Mémorisation

Certaines études avancent une diminution de la dépression et des troubles anxieux lorsque l’on pratique le jeune intermittent.

    • L’attention et la mémorisation au travail sont améliorée, fini la fringale de 10h du matin!! Même mon ado l’a constaté et le pratique ponctuellement lorsqu’il se sent un peu “mou” ou barbouillé.

Les Bienfaits Cardio-Vasculaires et l’Espérance de Vie

    • Les différents bienfaits sur la masse maigre, la masse grasse etc. contribuent à diminuer les risques cardiovasculaires.
    • Il semblerait également que la tension artérielle soit légèrement abaissée et que le taux de cholestérol circulant soit lui aussi amélioré.
    • les études qui ont porté chez des souris, montre une nette augmentation de la durée de vie de celle-ci.

Bien sûr nous ne sommes pas des souris mais il y a tout lieu de penser que ceci est transposable au genre humain. Et notamment grâce à la perte de graisse viscérale particulièrement néfaste sur le plan cardio vasculaire.

Le Jeune Intermittent diminue le Leaky Gut ou Intestin Perméable

    • Un des autres avantages principal est l’amélioration du leaky gut ou intestin perméable, qui est à la base de la plupart des pathologies modernes ou de civilisation actuelles :
      • diabète
      • maladies auto immunes
      • pathologies inflammatoires, rhumatismes etc
      • allergies
      • cancers
      • et bien d’autres

Diminution des Troubles du Comportement Alimentaire ou TCA

    • L’amélioration des TCA ou troubles du comportement alimentaire est aussi un des aspects positifs du JI (jeune intermittent)

Pratiquer le Jeûne au quotidien

Au quotidien à vous de voir ce que vous préférez pratiquer. Il faut savoir qu’après une période d’adaptation, il est relativement aisé de pratiquer le jeune intermittent, et même si vous ne souhaitez pas perdre du poids.

Ses bienfaits sur la santé notamment sur l’élimination de cellules anormales précancéreuses sont réellement un cadeau que vous faites à votre organisme.

En conclusion

Vous trouverez sur Internet de nombreux témoignages vous montrant des pertes absolument impressionnantes de poids grâce à l’utilisation du jeune intermittent ou fasting.

Pour ma part voici ma façon de le pratiquer :

après l’avoir pratiqué pendant une période continue, c’est-à-dire en ne mangeant pas le matin et avoir réellement remarqué des bienfaits :

  • à savoir un léger amaigrissement et surtout une bien meilleure concentration au travail dans la matinée et la disparition totale des fringales du matin,
  • je le pratique maintenant de façon plus intermittente.
    Il m’arrive fréquemment de ne pas prendre de petit-déjeuner, tout simplement parce que je n’en ai plus envie parce que je n’ai pas faim.
  • J’ai ainsi appris à mieux écouter mon corps et ses besoins et à ne pas prendre de repas systématiques lorsque mon corps a plutôt besoin de se détoxifier et d’éliminer d’éventuels excès.
  • Mais ce que je préfère par dessus tout est d’alléger au maximum mon repas du soir et de l’avancer vers 18h ou 19h grand maximum et retarder mon petit déjeuner si j’en prends un (vers 10h en général), et ce pour différentes raisons :
    • parce que cela me permet de rester mince et de ne pas prendre trop de masse grasse
    • parce que ma nuit est du coup composée d’un bien meilleur sommeil
    • et que cela participe à la prise alimentaire du lendemain des jours à venir. On sait que les gens qui dorment peu ou mal ont tendance à avoir un indice de masse corporelle (BMI ou IMC) plus élevé et avoir une plus mauvaise alimentation.
    • Autre bienfait pour moi : bien évidemment c’est d’améliorer l’équilibre glycémique de mon diabète.

Ceci est réalisé que je pratique le jeune intermittent le matin, ou que j’allège le repas du soir.

    • En effet cela me permet d’avoir une glycémie bien équilibrée toute la nuit, de mieux dormir, et là aussi le sommeil est un facteur d’équilibre glycémique du diabète.

 

J’espère que cet article vous a plu,

Je vous encourage vivement à tester dès que vous pouvez une période de jeune intermittent voir même à l’adopter si cela vous convie, et surtout à partager vos témoignages en dessous de cet article.

Je serais ravie de vous répondre et de discuter avec vous de cette façon de s’alimenter.

N’hésitez pas également à partager cet article ainsi que le blog si le contenu vous plaît et si vous avez des amis qui pourraient être intéressés par certains sujets.
Prenez soin de vous,

Estelle.

Si vous voulez approfondir, ce livre est bien fait :

Je vous mets aussi un lien vers une vidéo, n’oubliez pas d’activer les sous titres!

 

 

références :

 2015 Aug;115(8):1203-12. doi: 10.1016/j.jand.2015.02.018. Epub 2015 Apr 6.

Intermittent Fasting and Human Metabolic Health.

Patterson RELaughlin GALaCroix AZHartman SJNatarajan LSenger CMMartínez MEVillaseñor ASears DDMarinac CRGallo LC.

 2015 Aug;102(2):464-70. doi: 10.3945/ajcn.115.109553. Epub 2015 Jul 1.Health effects of intermittent fasting: hormesis or harm? A systematic review.

Horne BD1Muhlestein JB2Anderson JL2.

 2018 Jun 4;28(11):1714-1724.e4. doi: 10.1016/j.cub.2018.04.015. Epub 2018 May 17.Short-Term, Intermittent Fasting Induces Long-Lasting Gut Health and TOR-Independent Lifespan Extension.

Catterson JH1Khericha M1Dyson MC1Vincent AJ1Callard R1Haveron SM1Rajasingam A1Ahmad M1Partridge L2.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 25
    Partages

Votre livre de recettes pour mincir en bonne santé

Mes recettes favorites, faciles et rapides à faire au quotidien

Merci, je viens de vous envoyer votre guide

%d blogueurs aiment cette page :