Les graines de Chia

Introduction :

A une époque où l’industrie agroalimentaire nous incite à manger des aliments de moins en moins sains pour notre organisme, le regain d’intérêt pour les aliments santé ne cesse de croître.

À ce titre nous allons voir comment les graines de chia peuvent améliorer la prise en charge de maladies comme le diabète l’obésité et les maladies cardiovasculaires.

La graine de chia est  un superaliment (aliment santé).
Cette graine peut être consommée sous forme de graines, de farine ou d’huile.

La teneur en acides gras, en antioxydants et en fibres du chia en font un complément alimentaire très intéressant. Son effet mucilage est également intéressant cas de troubles du transit.
Sur le plan étymologique le chia dérive du nom Aztèques Chiyan désignant la sauge.

Il est intéressant de noter que le chia a donné son nom à l’état mexicain du Chiapas.

Depuis 2009 la commission des communautés européennes a autorisé la mise sur le marché de ces graines comme nouvelles ingrédients alimentaires dans les produits de boulangerie à une teneur maximale de 5 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b}.
Les graines de chia sont issues de la plante Salvia hispanica de la famille des Lamiacées.

Elle constituait l’alimentation de base de plusieurs peuples d’Amérique du Sud et servaient aussi à des fins médicinales chez les Aztèques
de nombreuses études ont été menées chez l’animal et chez l’homme pour mettre en évidence les bienfaits éventuels de cette graine.

Composition :

 

 

graines de chia bio

graines de chia bio

la graine de chia est une graine oléagineuse.

Elle contient 15 à 25 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} de protéines, 18 à 30 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} de fibres, 30 à 33 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} de lipides.
L’ALA représente 68 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} des lipides, le ratio ALA/ acide linoléique est de trois.
Elle contient également du calcium 631 mg pour 100 g, du fer, du magnésium, du phosphore et du zinc.
La semence contient des antioxydants naturels tels que l’acide chlorogénique, l’acide caféique, et des flavonols (myricétine, quercétine et kaempférol). Son activité antioxydante est intéressante.

 

Comparatif des éléments nutritifs contenus dans l’huile de lin, l’huile de chia et le Salba®*

Comparatif des éléments nutritifs contenus dans l’huile de lin, l’huile de chia et le Salba®*

On a souvent comparé les graines de chia à la graine de lin pour leur richesse en oméga 3,

cependant les graines de chia ont pour avantage de rancir beaucoup moins vite grâce à leurs antioxydants naturels.

D’autre part elles sont mieux absorbées que les graines de lin car lorsqu’elles sont placées en milieu aqueux  (salive par exemple) elle dégage un polysaccharide mucilagineux, alors que les graines de lin doivent être broyées pour être mieux absorbées.
La graine de chia présente dans sa cosse un mucilage qui est composé de polysaccharide.

Celui-ci a des propriétés de rétention d’eau, d’émulsifiant, d’épaississant, et à une bonne solubilité que ce soit dans l’eau froide ou dans l’eau chaude.

composition du chia

composition du chia

Concernant l’alimentation chez l’animal :

la richesse en ALA de la graine de chia permet de rééquilibrer l’alimentation animale par rapport aux apports recommandés concernant les rapports oméga six/oméga trois.

Les études chez l’homme :

 

Chez le sujet sain :

Chez le sujet sain on a pu mettre en évidence une réduction de la glycémie postprandiale c’est-à-dire de la glycémie deux heures après le repas. Et ce avec différents types de dosage de graines de chia dans le pain blanc de consommation à savoir 7, 15,24 g de chia.
Le niveau d’appétit a également diminué 1h30 une heure à 1h30 après l’ingestion de 24 g de graines de chia par rapport aux autres sujets n’ayant pas consommé ces graines ou en moindre quantité.
L’amélioration de la glycémie postprandiale pourrait être une possible explication à l’amélioration de la tension artérielle et des marqueurs inflammatoires biologiques.

En cas de diabète :

Chez les sujets diabétiques une étude de 2007 à étudié la supplémentation pendant trois mois de 37 +- 4 g par jour de graines de chia ou de son de blé qui était le témoin dans le pain chez des sujets atteints de diabète de type 2 .

Ceci a été réalisé sans modifier leur traitement habituel.
Le groupe recevant les gammes de chia a vu :

  • sa pression artérielle systolique diminuée de 6 +- 4 mmHg
  • sa CRP diminué de 40 +- 1,6 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b}.
  • Il a également été noté une baisse significative du taux d’hémoglobine glyquée HbA1C
  •  ainsi que du taux plasmatique de fibrinogène (marqueur d’inflammation)
  • de la même façon les taux plasmatiques d’acide alpha linolénique  ALA et d’acide eicosapentaénoïque (EPA)
    ont carrément doublé chez les consommateurs de crème de chia.
  • Le poids des sujets n’a pas été modifié,
  • On n’a pas non plus noté de modification des fonctions hépatiques rénales ou du bilan de coagulation.

Chez les sujets obèses :

Chez les sujets obèses les études ont montré une augmentation des taux d’acide alpha linolénique de 25 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} environ.

Cependant, aucune différence significative n’a été mesurée sur les taux d’acides eicosapentaénoique et docosahexaénoique.

Chez les femmes ménopausées :

L’ingestion de 25 g de graines de chia pendant 7 semaines a permis :

  • L’acide alpha linolénique plasmatique a augmenté de 58{ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} ,

    l’acide eicosapentaénoique de 39{ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b}  dans le groupe ayant consommé les graines de chia moulues, par rapport au groupe placebo

Il semblerait que les bénéfices soient plus importants lorsque les graines de chia étaient moulues et non consommées entières.

En conclusion :

Toutes les études qui ont été menées chez les animaux ainsi que chez l’être humain montrent que le fait d’enrichir l’alimentation en graines de chia provoque

  • une augmentation de la teneur en ALA c’est-à-dire acide alpha linolénique autant dans le plasma, les œufs que la viande chez les animaux.
  • La teneur en acides gras saturés des œufs et de la viande est significativement diminuée.
  • Chez l’être humain il a été montré que manger plus d’acides gras oméga trois et surtout elle a diminue le risque de maladie coronarienne d’insuffisance cardiaque.
  • Le fait de consommer de la viande, des œufs enrichis en oméga 3 aiderait donc le consommateur à se maintenir en bonne santé sans trop modifier ses habitudes alimentaires.
  • L’apport de graines de chia dans l’alimentation entraîne chez l’homme une augmentation du taux plasmatique d’ALA de façon constante et significative.
  • Chez les diabétiques on a même noté une diminution du taux d’hémoglobine glycolysée, de la pression artérielle, ainsi que du taux de fibrinogène et de CRP, qui sont des protéines témoins d’un syndrome inflammatoire.
  • Dans toutes les études qui ont été réalisées, il est important de noter qu’aucun effet indésirable n’a été rapporté. Ni intolérance digestive, ni allergie, ni intolérance cutanée. De la même façon les fonctions rénales hépatiques et de coagulations n’ont pas été modifiées.
  • A l’heure actuelle de nombreuses études sont encore en cours pour comprendre les bienfaits de cette graine.
  • Dans une démarche alimentation santé, la graine de chia peut être utilisé pour optimiser une agriculture responsable visant à améliorer le profil lipidique :
    • moins de graisse trans,
    • plus d’acides gras oméga 3,
    • moins acides gras oméga 6,

et ce dans les œufs, la viande et les produits laitiers à l’instar de la filière bleue blanc cœur® en Europe. Les farines et huiles de chia sont déjà bien utilisées dans les préparations alimentaires aux États-Unis et tout laisse à penser que l’Europe va suivre.
L’Acide alpha linolénique ALA est un acide gras précurseur des acides gras oméga trois.

Le rapport Ω6/Ω3 est un facteur important dans la prévention des maladies cardiovasculaires mais aussi inflammatoires ainsi que dans certains cancers. Or dans les pays occidentaux ce rapport est déséquilibré.

 

Mon conseil :

 

En plus d’acheter des produits de la filière bleu blanc coeur,

Personnellement j’adore la consommer le matin au petit déjeuner,

petit déjeuner aux graines de chia

petit déjeuner aux graines de chia

Je la laisse gonfler dans du lait d’amande enrichie en calcium pendant minimum 30 minutes voire même toute la nuit au frigo, j’y additionne quelques graines et fruits rouges,

ce petit déjeuner me tient toute la matinée.

La recette par ici.

Foncez en acheter, vous allez adorer!

Références :

1. Joseph P. Cahill. Ethnobotany of chia, salvia hispanica L, Economic Botany 2003; 57(4): 604-618.
2. Munoz Hernandez Loreto. Mucilage from chia seeds: microestructure, physico-chemical characterization and applications in food industry. Thèse de doctorat en science de l’ingénieur. Université catholique pontifical du Chili 2012, 120 p.
3. Norlaily Mohd A, Swee Keong Y, Wan Y H, et al. The promising future of Chia,
salvia Hispanica L. j biomed biotechnol 2012 [en ligne].disponible sur: http://dx.doi.org/10.1155/2012/171956 (page consultée le 14/04/2014).
4. Ayerza R, Coates W. Production potential of chia in northwestern Argentina. Industrial Crops and Products 2009; 30:321-324.
5. Da Silva Mc Garden R, Aguiar Moraes E, Alves Lenquiste et al. Chemical characterization and antioxidant potential of Chilean chia seeds and oil (salvia hispanica L. [en ligne]. LWT-Food Science and Technology. Disponible sur http://dx.doi.org/10.1016/j.lwt.2014.04.014. (Page consultée le 23/04/2014).
6.Vuksan V, Whitham D, Sievenpiper JL, et al. Supplementation of conventional therapy with the novel grain salba (salvia hispanica L.) improves major and emerging cardiovascular risk factors in type 2 diabetes. Diabetes Care 2007; 30 (11):2804-2810. Correction publiée dans: Diabetes Care 2012; 35 (7):1629.

Prenez soin de vous,

Estelle.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 15
    Partages
le syndrome prémenstruel

Votre livre minceur offert

Merci, je viens de vous envoyer votre guide







VOTRE GUIDE MINCEUR

%d blogueurs aiment cette page :