La médiation fait pour moi partie intégrante d’une vie saine et équilibrée. En cette période de rentrée scolaire, je vous partage un moment de détente en familleAvez vous déjà médité avec vos enfantsVous pourriez penser que cela est un peu ennuyeux, et bien pas du tout. La plupart des enfants se prêtent au jeu volontiers, et apprécient cet exercice. Méditer ensemble, parents et enfants peut vite devenir une super habitude SANTÉ. À vous de jouer, et de découvrir entre autres  la méditation de la grenouille et du spaghetti mou! Découvrez un exercice en fin d’article.

MÉDITER SEUL OU PAS

Contrairement à certaines idées reçues, il n’est pas nécessaire d’être seul pour méditer.

Ceux qui pratiquent le yoga le savent, on pratique souvent une courte méditation tous ensemble et c’est un moment très agréable, qui serait surement différent si l’on méditait seul.

En cette période de rentrée scolaire, où parents et enfants ont toutes les raisons d’accumuler du stress, il me semble très intéressant de se tourner vers la méditation.

Aussi bien vous, parents, que vous la pratiquiez déjà ou pas (c’est peut être le moment de commencer), mais aussi pour vos enfants, voici une saine habitude de vie à leur faire découvrir, et même à pratiquer en famille.

Pas besoin de s’y connaitre, pas besoin de matériel particulier, je vous donnerai même un petit exemple à écouter avec vos enfants.

 

POURQUOI MÉDITER EN FAMILLE

Il s’agit de pratiquer ensemble un activité nouvelle, qui non seulement est très agréable, mais apporte des bienfaits pour la santé qui ne sont plus à démontrer.

De plus c’est l’occasion d’un échange avec vos enfants, et ce petit rituel est facile à caser à n’importe quel moment de la journée, par exemple juste avant d’aller au lit. Il peut rapidement devenir “addictif”.

INTÉRÊTS DE MEDITER AVEC SON ENFANT

J’ai lu récemment que les enfants passaient en moyenne 4 heures par jour devant leurs écrans. C’est terrifiant. Une heure de plus qu’en 2006 et cela ne fait qu’augmenter.

Les conséquences sur la santé sont dramatiques,

  • Sur le sommeil,
  • La concentration,
  • L’attention,
  • Et le développement cognitif.
  • On décrit même des problèmes relationnels chez les enfants qui ont passé du temps avant 3 ans sur les écrans.

Nous sommes responsables, car nous leur donnons le mauvais exemple en fixant nos smartphones à longueur de journée et aussi parce que  laissons à leur disposition ces écrans, pour avoir la paix ou parce que les copains font pareil et que nous ne voulons pas qu’ils se sentent différents.

Afin de se recentrer, de se poser dans l’instant présent et de se reconnecter avec le monde dans lequel ils vivent, quoi de mieux pour nos enfants qu’une petite séance de médiation?

Il s’agit de faire baisser l’agitation , le stress et  d’augmenter la concentration grâce à quelques minutes de méditation avec papa et maman.

Chez les parents comme chez les enfants, la méditation va contribuer à la diminution du stress et de l’anxiété.

À la longue elle a bien plus de vertus que cela.

Elle aidera votre enfant, à se concentrer, à se calmer quand il en ressent le besoin. Et à long terme elle augmente également la sensation de bien-être et contribue au bonheur. Les effets seront les mêmes sur vous d’ailleurs.

Vous comprendrez dès lors que c’est un véritable cadeau que vous offrez à votre enfant, et qu’il serait dommage d’attendre avant de l’en faire bénéficier, alors qu’il peut pratiquer la méditation dès tout petit.

Parfois les emplois du temps pour les parents et les enfants sont absolument intenables. Et dans ce cadre-là, je me demande s’il n’est pas meilleur d’en faire un peu moins, mais de se réserver des instants de méditation au quotidien en famille, en rentrant la maison.

La méditation est une activité très apaisante, mais son but n’est pas de détendre, à l’inverse de la relaxation que votre enfant peut pratiquer à l’école par exemple.

Il s’agit là de prendre son temps et d’observer ce qui se passe autour de nous et en nous. Il n’y a pas de buts et d’objectifs précis.

Il s’agit de ressentir des émotions, d’observer ses pensées, et de se poser dans l’instant.

 

 

À PARTIR DE QUEL ÂGE

La méditation est accessible à tous les enfants à partir de trois ans.

Vous pouvez commencer par de petits exercices.

 La méditation est particulièrement adaptée aux enfants, et vous pouvez y ajouter d’autres activités méditatives qu’il pratique déjà.

Vous pouvez essayer de leur faire faire un peu de yoga avec vous par exemple.

Mais plus simplement, l’activité de coloriage est un excellent exemple d’activités méditatives qui apaisent les enfants.

MEDITATION ENFANT

enfant méditant

COMMENT MÉDITER AVEC SON ENFANT

Installez-vous dans un endroit calme, à un moment où votre enfant n’est pas trop énervé. Les exercices de méditation doivent être très courts au début, ne dépassez pas une minute pour commencer. vous allongerez leur durée. Si votre enfant n’a pas envie, s’il refuse catégoriquement, c’est que ça n’est pas le moment et vous recommencerez plus tard.

 

Vous pouvez également aller à l’extérieur, vous asseoir avec votre enfant et observer les nuages qui passent.

Amusez-vous alors à décrire leur forme et à dire ce qu’ils représentent pour lui, ce qu’il imagine.

Les activités méditatives à pratiquer avec un enfant sont vraiment variées.

Les enfants vivent bien plus dans l’instant présent que nous, et vous serez surpris de voir avec quelle facilité ils vont accepter cette activité de méditation, et l’apprécier d’autant plus que vous la partagerez avec eux.

Mon fils de six ans était un petit peu réticent au début, lorsque j’ai commencé à méditer avec lui après avoir lu le livre calme et attentif comme une grenouille. Puis il s’est très vite pris au jeu, et il lui arrive fréquemment de me réclamer la méditation de la grenouille ou celle du spaghetti mou par exemple. Cela l’aide à se sentir plus détendu et à trouver le sommeil facilement par exemple. Il lui arrive d’en ressentir le besoin à n’importe quel moment de la journée. Je suis vraiment heureuse de lui avoir fait découvrir cette activité en or, qui je le sais, l’accompagnera tout au long de sa vie.

Vous constaterez sûrement que vos enfants aiment répéter une ou plusieurs méditations. Cela leur permet d’installer leurs habitudes d’en faire un petit rituel. Laissez-les répéter toujours la même si cela les rassure.

Il est bon également de ritualiser cette pratique. Les enfants sont rassurés par les rituels, comme l’histoire avant de dormir. Pour la méditation, il peut s’agir de se réserver un petit endroit tranquille dans la maison et de préparer ce moment.

En rentrant de l’école, après une journée un peu agitée et difficile, quelques minutes de méditation leur permettront de se décharger de tout ce stress, et par la suite de s’endormir paisiblement et d’avoir un sommeil bien plus réparateur.

Vous souffrez peut-être de ne pas avoir assez de moments à partager avec votre enfant, en raison de votre emploi du temps. Mais sachez que ce n’est pas la quantité du temps passé avec votre enfant qui compte le plus, mais la qualité de celui-ci. Aussi, ce petit moment de partage quotidien renforce les liens que vous avez avec votre enfant et vous remplit de bonheur petits et grands.

EXEMPLES DE MÉDITATION : EXERCICES

 

MÉTÉO INTÉRIEURE

Vous pouvez commencer par l’exercice de la météo intérieure. Il s’agit de demander à votre enfant comment est sa météo à l’intérieur de lui. Que ressent-il? Est-ce que c’est un grand soleil, est-ce qu’il y a de la pluie des nuages. Cet exercice peut être commencé dès 3ans.

DOUDOU

 

Vous pouvez également associer sa peluche préférée ou son doudou à la méditation, soit en l’allongeant à côté de lui, soit en la déposant sur son ventre. Ceci permet de sentir le doudou qui monte et qui descend en même temps que la respiration de votre enfant.

AGITATION
 

Si votre enfant est agité et qu’il gigote dans tous les sens, vous pouvez utiliser ces mouvements. Posez-lui par exemple la question suivante : qu’est-ce que tu sens dans ton corps quand tu bouges de cette façon? Est-ce que ton ventre est en train de rire ? Est-ce que tu crois que tu arriverais à rester calme et immobile un tout petit moment ? Qu’est-ce qui se passe quand tu essaies ?

LE SON

Si vous avez à la maison un bol tibétain, celui-ci peut être d’une aide précieuse. On peut par exemple dire à l’enfant de fermer ses yeux, et d’écouter ce sont qui persiste un moment dans l’air et qui résonne tranquillement. Cet exercice leur permet de se concentrer uniquement sur ce son et d’être ainsi attentifs à une seule chose à la fois. Si vous n’avez pas de bol tibétain, vous pouvez également faire cet exercice avec le bruit d’une voiture qui passe ou tout autre bruit qui dure un petit peu dans le temps.

LE COUCHER

Au moment d’aller se coucher, vous pouvez rester à côté de votre enfant et l’aider à sentir son ventre qui se gonfle et se dégonfle au fur et à mesure des respirations. Les enfants aiment bien verbaliser les choses, ce qui leur permet de mieux cerner leurs sensations et leurs émotions. Incitez-le à décrire ce qu’il ressent.

L’AIR

Comme pour vous, adultes, vous pouvez également les amener à ressentir l’air frais qui rentre par le nez puis qui ressort plus chaud.

Les exercices ne manquent pas et je vous engage vivement à parcourir un ou deux livres pour enfants, la méditation avec votre enfant devrait rapidement devenir une habitude quotidienne.

 

TECHNIQUE DE MÉDITATION

 

Je vous livre ici un exemple de méditation guidée:

 je vous propose cet exemple de méditation tirée du livre un cœur tranquille et sage de Suzanne kaiser.

Il s’agit du voyage du papillon.

Allonge toi confortablement et commence par imaginer un petit papillon qui se pose sur ton front, dirige ton attention sur le front et tous les muscles de ton front se détendent, le papillon vient se poser maintenant sur le bout de ton nez, et tous les muscles de ton visage se détendent de plus en plus, tout ton visage se relâche, tu as l’air gentil, ta bouche, tes joues, tes mâchoires sont détendues.

Et puis le papillon se pose sur l’une de tes épaules alors tous les muscles de ton épaule et de ton cou se détendent. Maintenant le papillon se pose sur l’un de tes coudes du même côté du corps et toute cette zone entre ton épaule et ton cou se détend.

Maintenant il vole à nouveau et se pose sur l’une de tes mains et tous les muscles de ton bras de l’épaule jusqu’à ta main se relâchent.

Le petit papillon reste encore du même côté de ton corps et il se pose maintenant sur la cuisse tous les muscles de ta cuisse se détendent, puis il se pose sur le genou et tous les muscles de ton genou se relaxent.

Maintenant le papillon s’envole à nouveau et se pose sur le bas de ta jambe et toute la zone du bas de ta  jambe se détend.

Enfin le petit papillon vient se poser sur ton pied et tu sens tous les muscles de ton pied qui se décontractent.

Prends le temps de sentir toute cette moitié de ton corps où le papillon s’est déjà posé.

Qu’est-ce que tu observes?

Comment te sens-tu?

Nous allons maintenant voyager de l’autre côté du corps, le papillon s’envole et vient se poser sur les orteils de ton autre pied et tous les muscles de ton autre pied se détendent,

ensuite il monte et se pose sur le genou et toute la zone du bas de ta jambe jusqu’à ton genou se relâche,

le papillon va sur la cuisse et tu sens tous les muscles de ta cuisse qui se détendent,

le papillon vole encore un petit peu et vient  se poser doucement sur ta main du même côté du corps.

Tu sens tous les muscles de ta main qui se détendent, le petit papillon se pose maintenant sur ton coude et toute cette zone entre ta main et ton coude se relâche à son tour, il remonte et vient se poser sur ton épaule tous les muscles du haut de ton bras se détendent aussi.

Reste bien attentif, le papillon vient maintenant se poser tout doucement sur ta poitrine et tous les muscles de ta poitrine se détendent.

Prend bien le temps de tout ressentir la poitrine est détendue, tu respires calmement, le petit papillon descend un peu et vient maintenant se poser au milieu de ton ventre, tous les muscles de cette zone de tout ton ventre et de tout ton dos se relâchent à leur tour.

Maintenant que le papillon s’est posé partout, prends le temps de ressentir ton corps tout entier.

Qu’est-ce que tu ressens à présent?

Comment te sens-tu ?

Est-ce que tes muscles sont plus détendus peut-être que ton corps est complètement relâché ?

Tu diriges présent ton attention sur la sensation de la respiration qui traverse le corps juste pendant quelques instants.

Prends le temps de profiter encore un petit peu, tu peux commencer à t’étirer, à bâiller peut-être si tu en as envie, et puis ouvre les yeux doucement et observe comme tu es détendu.

Tu peux te lever tranquillement si tu étais couché et retourner à tes occupations de la journée.

Essaye de rester encore calme quelques instants avant de repartir jouer,

Tu pourras refaire cette séance aussi souvent que tu le veux et dès que tu en ressens le besoin .

Je te souhaite une bonne journée, à bientôt.

Il y a tant d’autres activités merveilleuses à prendre le temps de découvrir avec ses enfants  

  • Le yoga
  • Les massages
  • Quelle sera la vôtre? 

Lectures pour continuer 

 Cliquez sur”play”pour l’écouter ou cliquez ici pour le télécharger directement (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone!)

J’espère que cet article vous a plu,

n’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci dessous, et si vous voulez en savoir plus, et n’hésitez pas non plus à me poser vos questions, j’y réponds toujours avec plaisir.

Portez vous bien, les champions de la santé

Estelle

Suivez moi sur Facebook

Vous préférez Instagram ?

Et sur Pinterest

Chaîne YouTube

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •   
  • 4
    Partages
le syndrome prémenstruel

Votre livre minceur offert

Merci, je viens de vous envoyer votre guide







VOTRE GUIDE MINCEUR

%d blogueurs aiment cette page :