La Vitamine D (peut être la connaissez vous sous le nom Uvédose qui est une spécialité commerciale en vente en France) joue un rôle primordial pour la santé, en tant que vitamine mais aussi en tant qu’hormone, et participe à l’homéostasie ( c’est à dire le maintien d’un taux stable et dans les fourchettes normales) du calcium et du phosphore.Elle agit sur de nombreux organes, ce qui explique son importance dans de nombreuses pathologies.

Rappels sur le Vitamine D

  • La synthèse de la vitamine D par notre organisme dépend de nombreux facteurs :
    • la lattitude,
    • la saison,
    •  l’âge,
    •  la couleur de la peau
    •  les vêtements,
    •  d’éventuels traitements
    • et pathologies…
  • Cette vitamine a des actions notamment sur :
    • la peau,
    • les cheveux,
    • le vieillissement,
    • le cancer,
    • des maladies cardiovasculaires,
    • les maladies auto-immunes…
  • Les carences en vitamine D sont extrêmement fréquentes et toucheraient près d’une femme sur deux après la ménopause.

 

  •  Les taux recommandés sont de 100 à 150 nmol/L, et ne devrait pas être inférieur à 60 nmol/L
    Il faut savoir que l’alimentation n’apporte que 10 % de la vitamine D.
    C’est l’exposition au soleil voire les compléments alimentaires qui sont responsables des  90 % restants.

    • Une carence en vitamine D affecte le développement des os et est également un facteur de risque dans de nombreuses maladies :
      • cancer,
      • maladies cardiovasculaires,
      • diabète,
      • maladies autoimmunes,
      • arthrose,
      • syndrome douloureux chronique,
      • dérèglements hormonaux,
      • obésité,
      • infections virales.
        Les risques semblent majorés dans les régions où les UVB sont faibles.

Origines de la Vitamine D

La vitamine D est une préhormone liposoluble dans les deux formes principales sont la vitamine D2 et la vitamine D3.
Ces trois origines sont :

  • l’alimentation pour 10 %,
  • la synthèse cutanée responsable des 90 % restant quasiment
  • éventuellement la supplémentation orale.
    La synthèse de la pro vitamine D3 se fait dans les couches profondes de l’épiderme à partir d’un dérivé du cholestérol et de l’exposition aux UVB.
  • Petit rappel : le cholestérol est indispensable pour la vitamine D mais aussi pour de nombreuses autres fonctions vitales!

 

L’alimentation apporte

  • la vitamine D2 d’origine végétale comme par exemple dans les champignons,
  • la vitamine D 3d’origine animale (poissons gras : saumon, hareng, sardine, maquereau, oeuf, beurre, huile de foie de morue+++…)

On note également certains aliments qui peuvent être enrichis en vitamine D comme certains laits ainsi que certains produits laitiers.
Les formes de vitamine D sont absorbées dans notre organisme au niveau de l’intestin grêle, et ce grâce aux sels biliaires.
Pour couvrir nos besoins il faudrait manger plus de 15 sardines ou 20 oeufs par jour.

Vous l’aurez compris l’alimentation ne suffit pas, surtout en automne et en hiver.

Aussi une supplémentation quotidienne est conseillée lorsque l’exposition solaire est relativement faible.
Dans le foie la vitamine D est hydroxylée et la 25 OH vitamine D3 obtenue représente une forme de stockage. Elle est stockée à ce moment-là dans le tissu adipeux, le foie, les muscles.
Concernant le renouvellement du stock de vitamine D, lorsque vous prenez une ampoule de vitamine D type Uvédose, celle ci apportera une quantité massive, qui empêche d’être carencé pendant plus de deux mois.

Facteurs Influençant la Synthèse de la Vitamine D 

Les facteurs influençant la synthèse de cette vitamine sont nombreux.

  • Il y a tout d’abord la latitude. Les taux sont faibles en automne et en hiver.
    Il faut penser que l’écran de protection solaire réduit la synthèse de plus de 80 % et ce, dès des indices de protection 8
  • La couleur de la peau : la mélanine est un” écran solaire naturel “, aussi efficace qu’une protection 15. Ce qui veut dire que pour un même ensoleillement, une peau claire va produire plus de vitamine D qu’une peau foncée. Une peau foncée nécessite une plus longue exposition solaire pour obtenir les mêmes effets.
  • Les vêtements que l’on porte : selon les coutumes vestimentaires les taux vont varier, par exemple dans  les Émirats arabes unis, malgré un très fort ensoleillement, il n’est pas rare de constater de nombreuses carences en vitamine D.
  • L’âge : la synthèse de la vitamine D diminue avec l’âge au niveau de la peau. Ceci explique en partie les nombreuses carences chez les femmes après la ménopause.
  • De nombreuses pathologies interfèrent également :
    • il s’agit de l’hypothyroïdie,
    • et de l’alcoolisme chronique qui sont des causes fréquentes avec une ostéomalacie par carence,
    • Les pathologies du foie,
    • et du rein,
    • Les malabsorptions intestinales,
    • Certaines maladies chroniques,
    • Les hyperparathyroïdies,
    • les tumeurs osseuses,
    • ainsi que les brûlures étendues,
    • la surcharge pondérale peut entraîner un déficit en vitamine D, qui se retrouve bloquée dans le tissu adipeux,
    • Les régimes alimentaires trop stricts ce qui se comprend par le manque d’apport en vitamine D et,
    • d’autre part certains médicaments modifient le métabolisme de cette vitamine.

Les différents Rôles de la Vitamine D 

  • La vitamine D joue de nombreux rôles indispensables pour la survie.
  •  Son action sur  la minéralisation des os est primordiale,
  •  Sur la peau et l’épiderme notamment, cette vitamine tonifie la peau et améliore la différenciation hormonale de l’épiderme. De nombreuses pommades à base de vitamine D sont d’ailleurs utilisées dans différents types de problèmes de peau : eczema etc…
  • Les cheveux : la vitamine D joue un rôle important dans la croissance des cheveux.
  • Le ralentissement du vieillissement : il semblerait que la vitamine D est un rôle dans le ralentissement du vieillissement, et ce en partie en rapport avec les télomères. Les personnes ayant des taux de vitamine D plus élevés pourraient vieillir moins vite.
  • Elle joue aussi un rôle important concernant l’immunité ainsi que les cancers :
    • Elle joue un rôle de modulateur de l’immunité, ce qui a des conséquences sur le contrôle du système immunitaire mais aussi de l‘auto immunité.
    • Il semblerait également que lorsque les taux de vitamine D sont élevés les risques de cancer sont faibles. Petit bémol cependant une exposition excessive au soleil augmente le risque de cancer de la peau.
  • L’insulinorésistance et le syndrome métabolique :
    un lien a été mis en évidence entre une concentration trop basse vitamine D qui serait corrélée à une élévation de la tension artérielle.
  • De la même façon un taux de vitamine D inférieure à 21 mg par millilitres entraînerait un risque d’hypertension,
  • Mais aussi un risque de diabète,
  • un risque d’obésité
  • et également un risque de perturbation du bilan lipidique avec notamment une hypertriglycéridémie
  • La dépression : différentes études ont montré une corrélation entre des taux bas de vitamine D et la dépression. Il semblerait également qu’il y ait une corrélation avec l’autisme.

Dosage sanguin

Comme je vous le disais précédemment un taux idéal serait de 100 nmol/L.

  • En dessous de 75 nmol/L on parle d’insuffisance en vitamine D,
  • une carence est-elle évoquée pour une concentration inférieure à 25.

L’apport quotidien recommandé

  • est de 400 à 1000 UI par jour pour les personnes de moins de 50 ans qui ne souffrent pas déjà d’ostéoporose.
  • Chez les sujets de plus de 50 ans la dose recommandée de 800 à 2000 UI
  • et il passe même à 4000 UI chez les femmes qui allaitent.
    De nombreux chercheurs conseillent d’augmenter les doses 2000 UI par jour afin de diminuer l’incidence de maladies comme le diabète les cancers et les maladies cardiovasculaires.
    D’autres études ont montré que l’administration journalière vitamine D serait plus efficace qu’une prise par semaine tous les mois.
    En France on utilise des ampoules comme uvedose.
    Les prises sont espacées de 15 jours et il faudrait :
    – pour les carences <10 4 ampoules en tout,
    – pour les insuffisances entre 10 et 20: 3 ampoules,
    – pour les insuffisances entre 20 et 30 : 2.
  • Concernant les problèmes de cancer cutané, il semble que les bénéfices provenant d’un meilleur taux sérique de vitamine D soit plus important que les risques d’un éventuel cancer cutané, bien sûr si l’exposition reste raisonnable et surtout progressive.

    Conclusion 

    Paradoxalement la vitamine D ne devrait pas être classée dans les vitamines.

En effet les vitamines sont essentiellement apportées par notre alimentation or vous l’avez compris 90 %de la vitamine D est synthétisée grâce à l’exposition solaire.
Cette vitamine est essentielle à la vie, et ses carences accélèrent notamment le vieillissement.
De nombreuses pathologies nécessitent un apport supplémentaire de vitamine D, comme par exemple diabète et d’autres maladies auto-immunes.

 

J’espère que cet article vous a plu,

n’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci dessous, et si vous voulez en savoir plus, et n’hésitez pas non plus à me poser vos questions, j’y réponds toujours avec plaisir.

Portez vous bien, les champions de la santé

Estelle

 

Suivez moi sur Facebook

Vous préférez Instagram ?

Et sur Pinterest

Chaîne YouTube

 

Sources :

thèse de MMAA du Dr Scheerens
 [Pigmentation humaine et évolution].
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 27
    Partages
le syndrome prémenstruel

Votre livre minceur offert

Merci, je viens de vous envoyer votre guide







VOTRE GUIDE MINCEUR

%d blogueurs aiment cette page :