Bonjour je suis Estelle du blog minceur fitness et santé. Mais aussi du blog diabète toi et moi.

Lorsque j’ai vu le sujet de ce carnaval d’articles (il s’agit d’un évènement organisé par un blogueur qui suggère un sujet de son choix, et les personnes invitées peuvent publier un article sur ce thème) sur les difficultés au quotidien pour avoir une vie saine, proposé par Laura du blog sans sucre s’il vous plaît, j’ai tout de suite su que je devais y participer.

C’est en effet pour apprendre aux gens qui s’intéressent à leur santé, à vivre plus sainement ,que j’ai décidé d’écrire des articles sur mon blog et de commencer le blogging. Comme tout le monde je rencontre bien évidemment au quotidien des difficultés pour appliquer les principes que je connais en termes d’alimentation saine, mais aussi en termes d’activité physique.

Je participe donc volontiers à ce sujet et vous présente mes difficultés au quotidien dans ma quête pour vivre le plus sainement possible.

Vivre sainement : mes difficultés au quotidien

vie saine

Les difficultés quotidiennes à vivre sainement

Comme tout le monde je rencontre des difficultés pour mettre en pratique les principes que je connais pourtant par coeur.

Je ne détiens bien sûr pas la vérité, mais je pense quand même en tant que médecin, spécialisé entre autres en micronutrition et passionné de sport, détenir un minimum de clés pouvant m’aider à accéder à une hygiène de vie saine.

Et pourtant même si j’ai peut-être un peu plus de connaissances dans ce domaine que la plupart des gens, je suis aussi confrontée à des difficultés dans la vie de tous les jours comme tout le monde.

Les repas au restaurant

Exemple typique de mes difficultés courantes : lorsque je vais manger au restaurant avec des amis.

Il n’est pas toujours facile de manger sainement au restaurant. Vous pouvez avoir envie de partager un plat de fête avec vos amis ou de commander quelque chose que vous n’avez pas l’habitude de faire à la maison et dont vous raffolez.

Un autre souci au restaurant, est que vous ne maîtrisez pas la composition des plats que vous mangez.

Donc même en essayant de manger le plus sainement possible, vous pouvez vous sentir un peu “privé” à l’idée de manger une salade César alors que vos amis mangeaient une pizza. Et pourtant, alors que vous pensiez avoir fait de votre mieux,  vous consommez sans le vouloir des glucides inutiles notamment ceux des croûtons de pain et encore plus cachés, ceux de la sauce de votre salade César.

Les occasions exceptionnelles

Lors d’un anniversaire, d’un repas en famille, de tout autres occasion exceptionnelle, il est aussi difficile de coller à ses objectifs de vie saine.

Tant que ces occasions ne se répètent pas trop souvent, je pense qu’il faut considérer qu’elles s’intègrent dans nos habitudes et dans notre vie en général. Et que ces écarts à la conduite idéale que l’on voudrait tenir font partie de la vie. Je ne culpabilise donc pas trop pour ça.

Ce sont mes 20{ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} trash pour 80 {ccbc74e394ce092bb5b5bdfff09facc6f845aa70791d832494d01c665e585b9b} sain 😉

Les enfants

Je ne sais pas si vous avez des enfants mais là aussi, même si j’évite de goûter la même chose qu’eux, et même si j’essaie de les orienter vers des gouters les plus sains possible, il m’arrive de regarder leur Kinder Bueno avec convoitise (ils n’ont aucune pitié pour moi).

Voici un de mes petits tracas de la vie quotidienne concernant l’alimentation.

Cependant il est bien rare que l’envie de Kinder Bueno soit si incontrôlable que je leur dérobe leur goûter !

La fatigue

La fatigue est pour moi un des principaux problèmes à appréhender pour améliorer ses habitudes de vie saine.

En effet lorsque vous rentrez le soir et que vous êtes fatigué(e), il est bien fréquent que vous repoussiez la petite séance de 30 minutes de sport que vous vous étiez promis d’accomplir. Et pourtant elle est au combien indispensable à maintenir un bon état de santé chez chacun d’entre nous.

Le problème avec la fatigue, est qu’elle peut aussi vous pousser, accompagnée par un peu de stress ou de contrariétés quotidiennes, à aller vous consoler sur un aliment réconfortant déniché dans le réfrigérateur ou les placards.

Aussi, en plus de faire attention à mes choix alimentaires et sportifs, qui sont pour moi partie des plus importants en terme de santé, j’essaye de gérer au mieux cette fatigue quotidienne, par exemple en faisant le micro sieste de 10 à 15 minutes lorsque je j’en ai l’occasion.

Vie saine et diabète

Mais mon plus grand souci concernant les habitudes saines est mon diabète.

En effet depuis l’âge de 15 ans je suis diabétique de type 1, et je suis traitée à vie par des injections d’insuline. Ce traitement qui reproduit le fonctionnement normal du pancréas d’un individu sain, n’est malheureusement pas aussi parfait dans la réalité. Dans la vie quotidienne du diabétique il s’ensuit des variations de glycémie vers le bas, aussi appelé hypoglycémie ou vers le haut aussi appelé hyperglycémie. Ceci est fonction de l’alimentation, de l’activité physique, du stress, des infections…. Au quotidien lorsque je traverse une phase d’hypoglycémie, je suis obligée de me ressucrer. Il s’agit en effet d’une urgence vitale.

Le type de ressucrage

Il faut consommer des sucres rapides pour que la glycémie remonte vite.

Le comble est qu’au moment où je corrige ces lignes, excusez alors les fautes, je suis en hypoglycémie, j’ai mangé une barre de céréales contenant presque 20g de glucides (une barre foodspring au chocolat, une tuerie), et je meurs d’envie de manger autre chose.

Parce que je me sens mal, j’ai chaud, je transpire, j’ai des palpitations, et je me sens en danger.

Ma barre va suffire et il faut tenir bon, c’est vraiment pas facile, l’article m’aide cette fois ci , car j’ai envie d’avancer et ça diminue un peu cette sensation d’angoisse et d’étouffement qui me pousserait à manger la plupart du temps!

Et puisque vous êtes lecteurs de ce blog, vous savez très bien que les sucres rapides ne sont pas bons pour la santé. Dans mon cas je n’ai pas trop le choix, et je consomme donc des morceaux de sucre, des bonbons, des jus de fruits, bref ce que j’ai sous la main.

L’angoisse

Le problème lorsque l’on est en hypoglycémie, en réelle hypoglycémie c’est-à-dire chez un diabétique, est que l’on a une sensation de mort imminente. Et si je ne me contrôle pas, que je ne me force pas dès le début à arrêter ou à choisir que je ne vais manger que deux ou trois carrés de sucre et rien d’autre, j’ai très envie de manger le paquet entier de biscuits par exemple. En effet il se produit une réaction adrénergique qui produit des effets désagréables à type de palpitations, de sueur, et de sensations de mort imminente. Les diabétiques en ont tendance à se reçu très en excès.

 

Les fausses bonnes habitudes

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin à savoir, le piège des fausses bonnes habitudes.

Pas plus tard que ce matin, au petit déjeuner je m’étais préparé un chia pudding, il s’agit d’une préparation maison dans laquelle je mets de la poudre de coco, des graines de chia, quelques graines et amandes, une petite poignée de fruits rouges (pour les antioxydants), et une bonne cuillère de cannelle. Je recouvre le tout de lait d’amande enrichie en calcium.

Et quelle ne fut pas ma surprise en dégustant mon petit-déjeuner, de m’apercevoir que la brique de lait d’amande que j’étais en train de consommer contenait quasiment 6 g de glucides dont 4 g de sucre pour 100 ml. En inspectant mieux l’étiquette de cette brique, achetée en supermarché dans une grande enseigne, je découvrais alors que le deuxième ingrédient après l’eau était non pas les amandes, mais bel et bien de sucre ajouté.

J’en parlais récemment dans un de mes articles, les aliments vendus en grande distribution étiquetée bio, ne sont pas forcément ceux qui sont les meilleurs ou votre santé. Ce fut la confirmation. J’ai donc pris la décision d’utiliser mon extracteur à jus non pas uniquement pour faire des jus comme je le fais à l’heure actuelle mais aussi pour essayer de faire moi-même mes propres laits végétaux, puisque nous en consommons dans la famille tous les jours.

Ceci n’est qu’un exemple il s’agit d’un aliment peu préparé malgré tout.

Je recommande vivement de fuir tous les plats cuisinés préparés y compris ceux vendus dans le rayon, bio de votre supermarché. J’essaye donc certes de consommer des aliments bio, mais également et surtout de consommer des aliments de saison, provenant de producteurs locaux, et les moins préparés possible.

Ça tombe bien en plus j’ai toujours adoré cuisiner, de cette façon je maîtrise ce qu’il y a dans mon assiette et la quantité de sucre que je mange. En effet en raison de mon diabète je dois compter à chaque repas la quantité de glucides que j’ai consommés pour adapter mon injection d’insuline.

 

Nous faisons tous des erreurs, et la majorité d’entre elles, nous permet d’avancer.

Si vous lisez cet article que vous êtes déjà dans une démarche pour améliorer votre santé, notamment pour diminuer votre consommation de sucre. Félicitez-vous déjà pour ça, c’est la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous, et le plus beau cadeau que vous offrez à votre corps.

La perfection n’existe pas, et dans notre société de consommation, il est très difficile de ne pas faire un petit écart par-ci par-là, ou même de ne pas commettre une erreur alimentaire par exemple alors que l’on croyait bien faire.

Il ne sert à rien d’essayer d’apprendre plus de notions et d’en savoir toujours plus, le premier geste et le plus important est déjà

  • d’appliquer les notions de vie saine que vous connaissez,
  • de limiter votre consommation de sucre,
  • de bouger et faire du sport aussi souvent que vous le pouvez,
  • de prendre soin de votre sommeil,
  • de vous féliciter pour tout ce que vous faites pour vous et d’apprécier les petits bonheurs quotidiens.

Prenez soin de vous,

Estelle.

Je remercie Laura pour m’avoir proposé de participer à ce carnaval d’articles.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 3
    Partages
le syndrome prémenstruel

Votre livre minceur offert

Merci, je viens de vous envoyer votre guide







VOTRE GUIDE MINCEUR

%d blogueurs aiment cette page :