La mastication ou comment prendre le temps de mincir en appréciant son repas !

La mastication est la première étape de la digestion des aliments. Cependant, avec notre société actuelle du toujours plus et plus vite, on l’a complètement oublié. Nous courons de plus en plus après le temps. Les repas deviennent un moment que beaucoup d’entre nous considèrent comme « perte de temps ». Le marathon journalier commence dès le réveil. Le petit déjeuner est souvent « ignoré » ou vite avalé pour ne pas être en retard au travail ou en cours. Le midi, la pause déjeuner est souvent courte et bâclée et ne permet pas de prendre son temps pour apprécier son repas. Je vais vous expliquer dans cet article pourquoi et comment la mastication est votre meilleur allié pour perdre du poids.

En quoi consiste la mastication ?

Comme je vous le disais, la digestion des aliments commence par la mastication. Les dents et la salive permettent de réduire la taille des aliments, les humidifier et écraser les fibres pour que la suite des organes (estomac, intestin grêle et côlon) continue le travail de digestion et d’absorption des nutriments. L’amylase (enzyme présente dans la salive) permet notamment de faciliter le travail de digestion de l’amidon (glucides). Les fibres étant mieux ingérées permettent un meilleur transit et une meilleure protection des intestins.

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Bonjour tout le monde!

Si cette étape est ignorée, les aliments qui arrivent dans l’estomac fermenteront et la vidange sera plus longue. Il s’en suivra donc un mal-être physique (perte d’énergie, mauvaise qualité de sommeil, …) et de potentiel problèmes de santé. ( RGO = reflux gastro-œsophagiens, ballonnements, mauvais transit, … )

Quel est le lien entre mastication et perte de poids ?

Le fait de prendre le temps de mastiquer (et donc prendre le temps de manger aussi) est essentiel dans la perte de poids. On prend le temps d’assimiler chaque aliment et chaque bouchée. Le corps et l’esprit prennent conscience de l’énergie que nous leur apportons. Nous prenons conscience du moment présent et du contenu de notre assiette.

Grâce aux papilles gustatives présentes en bouche, le cerveau va nous envoyer le signal de satiété en 20 minutes. C’est donc la qualité de la mastication qui arrête la faim et non la quantité avalée ! La satiété étant plus présente à la fin du repas, vous aurez moins la tentation de grignoter entre les repas ou au coucher.

La mastication des aliments a donc un plusieurs effets bénéfiques sur la santé et la perte de poids. (meilleure digestion, meilleure satiété, moins de stockage de graisses, moins de désagréments intestinaux, un ventre plus plat…)

Pour le professeur J.R Rapin, la mastication est une des premières choses à faire lorsque nous voulons perdre du poids. Nous savons aujourd’hui que les fermentations intestinales provoquent certes des ballonnements mais se transforment en graisses abdominales. A long terme, elles provoquent des stéatoses hépatiques (couramment appelé foie gras)

Les graisses jaunes et blanches ( Coucou les jolis capitons ! ) n’existent normalement pas dans le corps humain. Nous la produisons par l’absence de mastication des aliments gras, raffinés, sucrés et laiteux.

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Defi zéro coca

Une étude de l’Inserm et NutriNet-Santé a montré, en 2016, que les personnes qui suivent cette « alimentation intuitive » avaient moins de risques de surpoids ou obésité.

Comment améliorer sa mastication au quotidien ?

Normalement, avant d’avaler une bouchée, nous devons la mastiquer à 7 reprises.  Si vous le faites 3 à 4 fois, vous serez dans la moyenne ce sera déjà très bien pour débuter !

Pour commencer, vous pouvez tester de manger une tartine de pain complet avec une tranche de saumon ou un avocat écrasé. Avant d’avaler mastiquer jusqu’à rendre le contenu de votre bouche le plus liquide possible. Vous verrez que malgré la petite quantité avalée, vous n’aurez pas faim jusqu’à l’heure de votre prochain repas.

Le plus compliqué reste de manger lentement les premières bouchées. Après le cerveau et le corps enregistrent les gestes. Cela devient ensuite plus facile et habituel. Y allez-y progressivement et vous verrez que cela deviendra un réflexe.

Vous pourrez en plus de prendre du temps pour manger, prendre du temps pour vos proches ou vos collègues avec qui vous partager ce moment. Entre chaque bouchée, vous pouvez prendre le temps d’échanger avec l’autre.

Vous verrez également que vous apprécierez de plus en plus des aliments de qualité et même retrouver le goût de cuisiner de bons plats et desserts faits-maison.

Pour vous motiver et vous aider dans votre processus de mastication active :

  • Préparez-vous une belle assiette colorée qui donne envie.
  • Prédécoupez vos aliments en petits morceaux, cubes, lanières, lamelles, … Vous pouvez prendre modèle sur les plats asiatiques qui sont de grands adeptes de ce genre de plat. (poke bowl, sashimi, …)
  • Posez vos couverts entre chaque bouchée pour vous aider à prendre le temps de mastiquer.
  • Ne vous forcez pas à finir votre assiette si vous n’avez plus faim. Mettez le reste au frais pour une autre fois.
Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  CODE DIABETE - Le Résumé du livre de Jason FUNG : The Diabetes Code

Dans ce cas précis, la perte de poids sera sur le long terme puisque la mastication évite la formation de nouvelles graisses épaisses et blanches. Cependant, associer à une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité physique régulière, celle-ci pourra être accélérée.

Vous pouvez également prendre rendez-vous avec moi pour un entretien personnalisé. Nous verrons ensemble ce que peut apporter un accompagnement personnalisé en alimentation cétogène et en micronutrition sur la santé physique et mentale.

Alors, êtes-vous prêts à redécouvrir le plaisir de manger et de mastiquer ? Si cet article vous a plus n’hésitez pas à l’aimer et à le partager sur les réseaux.

A bientôt

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :