Les cheveux, tout comme les ongles et les poils sont des phanères. Ce sont des éléments vivants du corps humain qui contiennent un taux très élevé de kératine. La kératine est composée de chaînes composées d’acides aminées notamment la cystine. De plus, le cheveu au cours de sa vie, emmagasine beaucoup d’informations. C’est pour cela notamment, qu’il peut être utilisé dans la recherche de stupéfiants, de produits dopants ou de médicaments. Nous pouvons y retrouver des traces entre quelques jours à plusieurs mois après la consommation. C’est aussi pour cela qu’il est essentiel de faire attention à son alimentation. Elle aura donc un effet sur la santé de votre chevelure.

Pourquoi perd-t-on nos cheveux et encore plus en automne ?

La micronutrition idéale pour des cheveux en bonne santé !

Comme je vous l’ai dit en introduction, le cheveux est un élément vivant. Il évolue pendant plusieurs années (3 ans en moyenne) selon un cycle de vie. Il va naître, croître puis mourir. Pour information, durant sa croissance, un cheveu pousse en moyenne d’un centimètre par mois.

Nous les perdons toute l’année puisque, chaque jour, nous perdons environ entre 50 et 100 cheveux. Au delà de 100 cheveux perdus par jour, cela sort de la norme et relève d’une pathologie. Cependant, l’été les cheveux poussant plus vite que d’habitude, le cycle de celui-ci s’accélère (environ 1,2 cm en moyenne par mois). C’est notamment dû au soleil et à la diminution du stress ( Merci les vacances estivales ! ). Ils sont alors plus nombreux à tomber en automne. C’est la suite logique. D’autant plus que la teneur en vitamine D dans notre organisme chute avec la fin de l’été à l’inverse du stress qui lui, explose en cette période de rentrée.

Le cycle de vie d’un cheveu étant long, il est nécessaire de faire des cures sur le moyen voir long terme. Pour voir des effets sur la chevelure, il faut au minimum plusieurs semaines de soins et/ou de traitement. Pour avoir de beaux cheveux long et en pleine forme, il faut donc faire preuve de patience. Il est généralement conseillé de faire des cures de compléments alimentaires pendant minimum 3 mois.

3 mois correspond à la dernière phase du cycle de vie avant la chute. C’est la phase de repos où le cheveu ne pousse plus en attendant de tomber. Cette phase peut durer de deux à cinq mois. C’est pour cela que les soins apportés que ce soit en interne (alimentation et compléments alimentaires) et en externe (shampooing, soins capillaires, etc.) sont importants. Plus ils seront en bonne santé, plus la phase de repos sera longue.

C’est pour cela qu’il est important de prendre soin d’eux au quotidien mais de renforcer leur santé en cette période de l’année. Et comme la micronutrition est un allié de qualité dans l’amélioration de votre santé, elle l’est également dans celle de vos cheveux.

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi commencer l'alimentation céto ?

Comment limiter la perte de cheveux avec la micronutrition ?

Houmous agrémenté de graines riche en acides gras, vitamine B6, fer, zinc et magnésium

Les cheveux sont le reflet de ce qu’ils absorbent au quotidien depuis leur naissance. C’est pour cela qu’en plus d’en prendre soin en externe, il est indispensable de soigner ses apports en nutriments et vitamines pour renforcer leur santé. S’il est en mauvaise santé, il va être plus fragile, plus cassant et tomber plus vite. Nous pouvons donc limiter la perte de cheveux avec la micronutrition. Le mieux est de l’apporter grâce à une alimentation équilibrée et riche en micronutriments. Cependant, nous pouvons nous aider de compléments alimentaires.

Limiter la perte de cheveux grâce à l’alimentation

En ce qui concerne l’alimentation, pour limiter la perte de cheveux grâce à la micronutrition, il faut consommer davantage de produits contenant du zinc, du magnésium, du fer et des vitamines B (5, 6, 8) et D. Les aliments à privilégier sont par exemple:

  1. Les graines de courges: apports en zinc, oméga 3
  2. La viande: riche en vitamine B et en fer notamment
  3. Noix, noix de cajou et autres oléagineux: riche en acide gras, contiennent aussi du zinc, du magnésium et des protéines
  4. les légumineuses et légumes secs: riche en fer et en protéines
  5. les épinards: un des légumes les plus riches en nutriments
  6. les champignons: apport de zinc
  7. certaines eaux minérales: riches en nutriments comme le zinc et le magnésium
  8. le chocolat noir: riche en magnésium et en fer
  9. les graines de chia: riche en fer, acides gras, zinc, etc.
  10. les graines de sésame: riche en calcium, magnésium et zinc
Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  CODE DIABETE - Le Résumé du livre de Jason FUNG : The Diabetes Code

Limiter la perte de cheveux grâce aux compléments alimentaires

Pour ma part, en plus d’une alimentation équilibrée et riche en micronutriment, je suis un protocole composé de plusieurs compléments alimentaires. Je les prends en automne et en hiver. Certains ne sont disponibles que sur ordonnance. Je vous invite donc à vous rapprocher de votre médecin ou d’un spécialiste pour les obtenir.

Tous les matins, à jeun, je prends de l’OLIGOPHAN+. Il permet de stimuler la pousse et de renforcer la structure du cheveu et des ongles. Il contient entre autres du magnésium marin, du bambou ( La silice végétale contenue dans le bambou est reminéralisante et fortifiante pour les cheveux), des feuilles d’orties (permet de stimuler la croissance des phanères), des citrates de fer, de zinc et de magnésium ainsi que des vitamines B5, B6, et B8.

Le soir, au cours du repas, je prends de la vitamine D3 et de l’ALPHA OMEGA +.
La vitamine D3 est une vitamine qu’on absorbe principalement grâce au soleil. Dans nos pays occidentaux, nous sommes souvent en déficit surtout en automne et en hiver. J’avais fait un article sur le sujet si cela vous intéresse. Dans la prévention ou le traitement de la perte de cheveux, il est intéressant de se complémenter en vitamine D puisqu’elle est présente au niveau des récepteurs présents dans les follicules pileux.

L’alpha oméga+ apporte une source doméga 3 et 6 qui nourrit les glandes sébacées entourant les follicules pileux. Pour rappel, ce sont aussi deux nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme et notamment très bénéfique pour le système cardiovasculaire.


En plus de la micronutrition, nous pouvons réaliser des massage du cuir chevelu avec des huiles végétales et des huiles essentielles pour stimuler la pousse et limiter la perte des cheveux. Si le sujet vous intéresse n’hésitez pas à me le dire en commentaire ou sur les réseaux sociaux, je me ferai un plaisir de vous en faire un article dédié.

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vidéo j3 Mastication

Si la micronutrition est un sujet qui vous intéresse, n’hésitez pas à aller consulter les autres articles de mon site sur le sujet.

Je propose également un accompagnement de perte de poids et de remise en forme qui utilise l’alimentation cétogène et la micronutrition. Vous pouvez prendre un rendez-vous individuel en visio avec moi pour faire le point sur vos besoins.

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux avec les hashtags #estellepaceca, #getyourfit et #minceurfitnesssante si vous l’avez apprécié.

À bientôt,
Estelle

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :